DIMANCHE 28 JANVIER 2007 - RASSEMBLEMENT REPUBLICAIN A PARIS

Publié le par DLJ Lorraine

Grand rassemblement autour de Nicolas DUPONT-AIGNAN pour un grand buffet républicain suivi d’une réunion publique au GYMNASE JAPY, 2, rue Japy (PARIS 11ème).

PROGRAMME

  11H30 : accueil et présentation des comités de soutien

  12H30 : buffet républicain (participation aux frais : 10 euros, gratuit pour les étudiants)

  14H : réunion publique (ouvert à tous – gratuit)

  14H30 : interventions politiques

  15H : discours de clôture de Nicolas DUPONT-AIGNAN

Un bus est mis à votre disposition gratuitement au départ du parking du parc des Expositions de Nancy à 6h30 le dimanche 28 janvier pour un retour vers 21h.

Renseignements et confirmation de votre présence au 06 07 55 89 67 avant le samedi 20 janvier.

Venez nombreux!!

Publié dans Vie du groupe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MArc 19/01/2007 17:24








Jacques Lafleur démissionne de l'UMP


 


Le député calédonien Jacques Lafleur a démissionné de l'UMP et a annoncé qu'il soutiendrait Nicolas Dupont-Aignan



 
 
















Dans l'hebdomadaire Demain, M.Lafleur a justifié sa démission par des "désaccords sur des points essentiels", en particulier la réforme constitutionnelle instaurant le gel du corps électoral en 1998 pour les élections provinciales en Nouvelle-Calédonie.Pour la présidentielle il soutiendra "sans doute Nicolas Dupont-Aignan" qui s'y est opposé.



 




















 




Le texte sur le corps électoral calédonien a été adopté le 13 décembre à l'Assemblée nationale et mardi au Sénat. Cette réforme constitutionnelle ne fait pas l'unanimité dans les rangs de l'UMP et est combattue par les parlementaires de Nouvelle-Calédonie. Elle devrait être soumise au Congrès du Parlement en février.Député depuis 1978, Jacques Lafleur a en outre déclaré qu'il serait "oui, sans doute" candidat aux législatives de juin, pour lesquelles il n'a pas reçu l'investiture de l'UMP.L'homme politique a créé en juillet 2006 le Rassemblement pour la Calédonie, après avoir quitté le Rassemblement-UMP.Ex-homme fort de l'île, M.Lafleur a subi un revers électoral historique lors des élections territoriales de 2004, au profit d'un nouveau parti, L'Avenir  Ensemble, dont plusieurs des leaders sont membres de l'UMP.Depuis, la droite calédonienne est éclatée. Dans la circonscription de M.Lafleur, au moins quatre candidats (hors FN) devraient être en lice à droite.