La nuit de Calama

Publié le par DLJ Lorraine

"  Longtemps, Christian Leyrac a tout ignoré de son père mort en déportation à Dachau, en 1944. "Il a voulu faire de la résistance et il en est mort. "De cette phrase sèche et ambiguë, il s'était contenté pendant des années. Des années absorbées par la passion du grand reportage, un métier périlleux qui l'avait conduit là, à Calama, bourgade poussièreuse des Andes, et fait jeter dans une geôle puante par les sbires de Pinochet.

Dans quelques jours ou quelques heures, victime d'une méprise grotesque, il va peut être mourir. Comme son père, cet inconnu, dont il a fini par élucider, après une patiente enquête dans la Corrèze profonde, le destin tragique et l'extraordinaire secret. Aussi absurde soit-elle, Christian sait désormais la vérité. Il est en paix avec lui-même. Les gardes peuvent entrer... "

 

Un petit bouquin agréable à lire de Claude Michelet en cette période estivale apportant quelques informations sur la réalité de la Résistance durant la guerre. Pour tous celles et ceux qui pensent que les français furent tous des résistants convainçus...

A noter que l'auteur est le fils d'Edmond Michelet, ancien ministre des Armées du Général de Gaulle en 1945.

Publié dans dljlorraine

Commenter cet article