NDA en Lorraine

Publié le par DLJ Lorraine

Programme de la journée

Du 22 octobre 2008

  

 

            1) La Lorraine est une région militaire maltraitée

 

De 11h à 12h, se tiendra une conférence de presse de Nicolas Dupont Aignan, accompagné de militants et d’élus locaux,

sur le thème de la restructuration militaire lorraine et de la politique actuelle de défense nationale,

Au Club de la Presse et de la Communication,

5, place de la Comédie

57000 METZ

 

 

 

            2) …et un bassin d’emploi menacé

 

De 13h à 14h, Nicolas Dupont Aignan, accompagné de militants et d’élus locaux (plusieurs adjoints de la municipalité) débattra avec ces convives et la presse,

de l’exode transfrontalier des travailleurs et étudiants du Pays Haut,

et mangera dans un Restaurant de Tradition Lorraine situé

Dans la Zone du Petit-Brouil

Avenue Raymond Poincaré

Longwy-Gouraincourt

 

 

 

            3) …Mais vivra ce 22 octobre 2008 les prémices d‘une double renaissance.

 

Celle d’un grand parti gaulliste et républicain (qui verra le jour le 23 novembre)

et Celle d’une véritable Europe démocratique, et respectueuse des Nations.

 

À partir de 16h, Nicolas Dupont-Aignan, toujours accompagné de militants et d’élus locaux se rendra à l’Ambassie, bar nancéien situé Porte Stanislas pour rencontrer des  sympathisants de Debout la République et présenter à la presse l’ambition du mouvement de présenter des listes jeunes et républicaines aux prochaines élections européennes de juin 2009.

Publié dans Vie du groupe

Commenter cet article

Etienne 26/10/2008 10:23

Emmené par Gisèle et Jérôme des militants de longue date de « Debout la République » je suis venu écouter M. Nicolas Dupont-Aignan à Nancy. Très impressionné par le charisme de cet homme, rassuré par ses paroles et ses analyses d’un grand réalisme, entouré de militants très jeunes j’en suis ressorti heureux. Enfin j’ai rencontré un homme qui représente vraiment mon idéal politique.
Actuellement élu vosgien d’une petite bourgade de 3400 habitants sur une liste normalement apolitique, je me retrouve entouré de gens de gauche incapables de prendre leurs responsabilités politique uniquement pour ne pas décevoir leur électorat et garder ce que j’appel le « DQM »  De Quoi Manger. J’ai décidé que j’allais m’investir pour propager la bonne parole et surtout contribuer à faire grossir les rangs de « Debout la République » pour les prochaines échéances électoral.
Jean Marie